Comparer les micro crédit !

Entre les retards de paiement et les imprévus, difficile de tout prévoir dans le budget du ménage. Pour y remédier, les banques et autres organismes de crédit à comparer proposent le microcrédit, une forme d’emprunt qui met à votre disposition une petite somme d’argent pour vous aider lorsque vous serez réellement dans le besoin. Tout savoir sur le microcrédit.

Quand faire appel à un organisme de microcrédit ?

Le système de microcrédit a été créé pour venir en aide aux personnes nécessiteuses ne pouvant pas accéder au système bancaire classique pour obtenir une source de financement fiable. Cependant, le demandeur de prêt doit être capable de rembourser la somme demandée.

Parmi les projets qui peuvent être éligibles pour un microcrédit, vous avez les soucis de mobilité (achat d’une voiture), les diverses formations (CAP coiffure, aide soignant, conducteur, etc.), l’équipement du logement avec du mobilier de première nécessité (lit, table, chaises, frigo, etc.), les travaux au sein du logement, les soins (lunettes, dentisterie, prothèses auditives) et les événements familiaux comme les frais d’obsèques et les frais d’avocat dans le cadre d’un divorce. Il est important de bien comparer les offres de microcrédit avant de souscrire à l’une ou l’autre formule

Qu’est-ce qui caractérise le microcrédit ?

Avec le microcrédit, l’emprunt est estimé entre 300 € à 5 000 € pour les cas exceptionnels. Quant au délai de remboursement, il est calculé suivant vos capacités financières et la nature de votre projet. Avec un taux d’intérêt fixe, le microcrédit ne prévoit pas de frais de constitution de dossier ou de remboursement anticipé.

Qui propose le microcrédit ?

Le microcrédit est proposé par des organismes spécialisés. À ne citer que le cas de la Belgique, vous pouvez vous adresser au fonds de participation, une institution fédérale. Mais il y a également le Credal et son microcrédit développement durable, le Brusoc pour le capital-risque, Hefboom pour Bruxelles et la Flandre, la Sowalfin (Société Wallonne de Financement et de Garantie des Petites et Moyennes Entreprises) qui offre des microcrédits professionnels en Région wallonne, ainsi que le Microstart privilégiant les microcrédits professionnels.

Microcrédit : les cas d’exclusion

Particulier, le microcrédit personnel ne vous sera pas accordé si vous comptez l’utiliser pour créer une entreprise. Il en est de même si l’argent est utilisé pour payer des dettes ou combler un découvert. Qui plus est, ce genre de prêt ne pourra pas substituer aux crédits à la consommation classiques, ainsi qu’aux dispositifs d’aide sociale.

Prêt à valeur résiduelle, le microcrédit constitue donc une source de financement idéale pour gérer les imprévus. Cependant, il s’agit d’un engagement et mieux vaut comparer les nombreuses offres pour trouver celle qui répond le mieux à vos attentes et à vos capacités de remboursement.